Le Conseil provincial des AFDU du Québec crée des liens

L’automne dernier, les cinq associations qui font partie du Conseil provincial des AFDU du Québec ont mandaté le Conseil afin qu’il devienne un membre associatif des Femmes autochtones du Québec/Quebec Native Women (FAQ/QNW) et de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) pour s’allier à d’autres groupes de femmes dans la province. Certaines AFDU au Québec font déjà partie du Montreal Council of Women/Le Conseil des femmes de Montréal (MCW/CFM). Fondée en 1893, cette association anglophone est une coalition non-partisane qui regroupe soixante-huit organisations et environ 70 individus à Montréal et en périphérie qui désirent améliorer le statut des femmes et la qualité de vie de leurs familles et de leurs communautés.

Étant donné que 80% de la population du Québec est francophone et que les Premières Nations et les Inuits étaient parmi les premiers autochtones au Canada à accueillir les explorateurs européens au 16e siècle, nous devons comprendre et accepter qu’il existe des spécificités sociales, culturelles, linguistiques, historiques et politiques au Québec. En conséquence, le Conseil a entrepris de devenir un membre associatif de la FAQ/QNW et de la FFQ à titre d’essai pendant un an.

Femmes autochtones du Québec défend les droits des femmes autochtones depuis 1974. Les connaissances et la tolérance sont liées et une compréhension accrue des réalités autochtones au Québec nous permettra de cibler notre appui et notre défense des intérêts des femmes autochtones et de leurs communautés. FAQ a des membres dans 56 communautés au sein de 10 nations au Québec et en milieu urbain. La mission de FAQ est d’appuyer les efforts des femmes autochtones dans l’amélioration de leurs conditions de vie par la promotion de la non-violence, de la justice, de l’égalité des droits et de la santé tout en soutenant les femmes dans leur engagement au sein de leur communauté. L’organisation est bilingue. Viviane Michel fut élue au poste de présidente de la FAQ au mois d’octobre 2012 lors de l’AGA à Wendake, Québec. Elle vient de la ville de Maliotenam (nation innue). www.faq-qnw.org

La Fédération des femmes du Québec (FFQ) regroupe des individus et des membres associatives dans une organisation fondée en 1966 par Thérèse Casgrain. Parmi l’une des premières suffragettes au Québec, ses efforts ont été soulignés en décembre 2012 au moment où l’Assemblée nationale dévoila sa statue et celle de trois autres pionnières des droits des femmes au Québec. La FFQ comptait 660 membres et 184 associations en 2012. En 2003, la FFQ a adopté une «Déclaration de principes». Ses objectifs sont de promouvoir et défendre les intérêts et les droits des femmes; lutter contre la pauvreté et toutes les formes de violence, de discrimination, de marginalisation et d’exclusion à l’égard des femmes; atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes; travailler à la mise en œuvre de conditions qui facilitent l’atteinte de l’égalité; intégrer les femmes dans leur diversité à cette lutte; développer des liens de solidarité avec des groupes de femmes du monde. Il s’agit d’une organisation où le français est la langue de communication. Leur présidente depuis 2009 est Alexa Conradi. Au mois de mars 2011, Condition féminine Canada a retiré son financement à la FFQ qui ne reçoit plus maintenant que 25% en fonds publics. La FFQ a amorcé des États généraux l’année passée afin de sonder ses membres dans toutes les régions du Québec. Cette consultation donnera lieu à un Forum en novembre, 2013. www.ffq.qc.ca